Roch

Roch, Roi de la plage

Coco ! Coco ! Coco !

Mais tu vas me la lancer oui ? Tu ne la vois pas là ? Regarde, je la pousse vers toi… Alleeez ! Non ! Le fourbe, le sans cœur… La regarder, puis s’en détourner. Oui, il se penche vers elle ! Non, non, non ! C’était pour mieux se relever. Il s’en va. Mais heu… Ma noix de coco, ça te coûtait rien de me la lancer au moins une fois ! Ouaf, ouaf ! Je t’aboie pour la peine. Bon, je vais aller noyer ma déception dans les vagues. C’est bien aussi l’océan. A peu près mille fois moins qu’un lancer de coco, c’est sûr, mais toujours mieux que de rouiller sur cette plage quand il n’y a même pas un autre chien à tyranniser alentour. Et puis il y a quand même quelques touristes pour m’ébrouer dessus quand je sortirai de l’eau. Mais c’est frustrant quand même. Je suis Roch, Roi de la plage, et le maître a l’outrecuidance de préférer sa planche de surf au jet précis et ciblé de noix de coco pour servir le plaisir du Roi. Lire la suite

El Zonte

Département : La Libertad
Pays : El Salvador
Population : 2000 hab.
Durée du séjour : 7 j.

Vagabondages-El Zonte-5

Se peut-il qu’au même instant il existe un autre couple installé sur une terrasse tropicale avec vue sur la mer, protégé de l’ardeur du soleil par un toit de palmes, se délectant de la matinée avec du café guatémaltèque, des maracujas et ramboutans, bercé par la musique des vagues et quelques mesures de Jacques Loussier (https://www.youtube.com/watch?v=heuGW9aCZuA) ? Heureux que nous sommes sur le petit bout de côte d’El Zonte, où la vie coule à un autre rythme, immuable, tranquille. Lire la suite

Nebaj

Département : El Quiché
Pays : Guatemala
Population : 10 000 hab.
Durée du séjour :  4 j.

Vagabondages-Nebaj-10

Terre propice aux randonnées, la région Ixil présente un enchevêtrement de vallées verdoyantes et oscille entre 700 et 3 300 mètres d’altitude. Quelques villages principalement indigènes peuplent ces montagnes, majoritairement recouvertes de prairies, de maïs et de café. La plus importante de ces bourgades est Nebaj, qui fut notre base pour les quelques jours passés dans les environs.  Lire la suite

Quetzaltenango

Département : Quetzaltenango
Pays : Guatemala
Population : 225 000 hab.
Durée du séjour : 3 j.

Vagabondages-Quetzaltenango-10

Xela la belle, Xela l’authentique, Xela l’accorte cité qui nous a conquis. Attirés par la description de notre guide qui en vantait l’ambiance, nous avons été séduits au-delà de nos espérances ; ici encore plus qu’ailleurs, les sourires étaient sincères, les habitants prêts à nous aider et à nous renseigner. Je ne sais si c’est l’ atmosphère intemporelle et bonasse du lieu qui conduit ses citadins à cette douceur de vivre ou si c’est le bon fond de ceux-ci qui confère à la ville son aura bienfaitrice, mais la résultante est la même : une impression de douceur presque surannée se dégage de Xela. Lire la suite

Ambiance schefflera

Sylvains-16

Lucioles urbaines

Sylvains-15

Antigua

Département : Sacatepéquez
Pays : Guatemala
Population : 44 100 hab.
Durée du séjour : 4 j.

Vagabondages-Antigua-4

Sans partir dans des considérations historiques barbantes, quelques considération préliminaires s’imposent. Antigua a été la capitale du royaume du Guatemala et les Espagnols y dépensèrent des sommes astronomiques pour y bâtir et rebâtir des cathédrales, palais et monuments. Il faut dire que la situation géographique avait de quoi séduire : aisément défendable, un climat tempéré par mille cinq cent mètres d’altitude et une terre fertile. Oui mais. Lire la suite

A tombeau ouvert-Une

A tombeau ouvert

Virée dans l’univers sans pitié des communautés chiapanecas…

Une tombée de lacets bien sentis ouvraient la route au sortir de la grande ville, pour déboucher après force détours, côtes et descentes vertigineuses, sur un panorama envoûtant. Dans le ciel, les nuages s’amoncelaient au-dessus des sommets en une multitude de nébulosités tantôt compactes et tantôt clairsemées, déclinant toutes les nuances de gris imaginables. Moutonnant en petits troupeaux blancs au premier plan, ils se transformaient en grosses plaques de stratocumulus charbonneux en altitude, pour se parer de l’anthracite bleuté des cumulonimbus annonciateur d’importantes averses à l’horizon. Lire la suite