A propos

Les acteurs

Marmotte Éloi 
Genre : Marmota somnolentus
Habitat de prédilection : Lit, hamac ou tout autre endroit où l’on peut dormir ou s’offrir une petite sieste
Caractéristiques : Perfectionniste acharné et technicien hors pair, c’est grâce à lui que ce blog a pu voir le jour. Il s’avère de plus un photographe émérite et fait preuve d’un esprit pratique et d’un sens de l’orientation sans faille qui facilitent grandement notre voyage.
Marmotte Marilou
Genre : Marmota somniculosus
Habitat de prédilection : À proximité des fleurs, des arbres ou tout autre endroit naturel où l’on peut contempler rêveusement la perfection de la nature
Caractéristiques : À-peu-prêtiste indubitable, elle sait à peine différencier l’est de l’ouest et encore moins lire une carte ou un code de php mais saura toujours retrouver le soleil. Elle est en majeure partie la plume de ce blog.
 

Le projet

Pourquoi partir ?
Les individus sont ainsi faits : ce qui semblerait un idéal pour certains peut se révéler un carcan étouffant pour d’autres. Alors que nos deux CDI honnêtement rémunérés et notre appartement confortable faisaient de nous des privilégiés, nous les ressentions​ comme un frein à notre développement. Nous aurions pu nous contenter de notre vie parisienne, entourés d’amis et de familles exceptionnels, dans une ville animée et dynamique. Et pourtant !​ C’est avec une joie logiquement teintée d’appréhension que nous avons abandonné cette hibernation douillette. Avec un sac à dos pour maison, nous avons quitté la sécurité d’un lit moelleux pour celle parfois toute relative d’un hamac, d’un dortoir d’hostal…
Depuis plusieurs années, avant même que nous nous rencontrions, mûrissait en chacun de nous une envie toujours plus pressante de ​nous détacher d’une vie consumériste pour​​ nous​ enrichir du contact avec d’autres mentalités, d’autres modes de vie moins normatifs et, nous l’espérons, plus libres. Considérant que l’environnement dans lequel nous vivions nous apportait surtout de l’accessoire, nous souhaitions nous libérer de la spirale de la croissance et du toujours plus. Nous voulions en revanche nous instruire, découvrir, expérimenter.

Les préparatifs…
Avant même notre départ, nous avions déjà tiré des bénéfices de cet engagement, outre le soulagement de nous être fixé un objectif salutaire et constructif. La préparation d’un voyage au long cours nécessite en effet du temps comme de l’argent. Nous avons donc réappris à consommer ; en limitant les dépenses immédiates superflues pour nous concentrer sur un projet au long cours, en renonçant à la dernière série en vogue pour prendre le temps de nous documenter, d’interroger tous azimuts les voyageurs plus expérimentés que nous rencontrions. Ce fut le temps des plans sensés ou insensés, la charnière entre le quotidien subi et le futur désiré, l’élan avant le grand saut. Ce fut aussi le temps des choix à arrêter, des démarches administratives sans fin à mener, des comparatifs par légion à effectuer, des négociations à lancer. Impôts, banque, assurance, déménagement, démission, vaccins, check-up. Matériel à acheter, musique à emmener, billets d’avions à trouver, mode de voyage à déterminer, vêtements à choisir, familles à prévenir, contacts à établir, témoignages à lire…

En route !
Depuis le 10 mars dernier, date de notre arrivée à Cancún, nous vivons enfin ce rêve qui nous a tenus éveillés depuis tant de mois. L’objet de ce blog est de partager avec vous les vagabondages de deux Marmottes du Mexique au Chili. En espérant que vous passerez quelques agréables moments à suivre notre parcours à travers nos textes et photos, nous vous remercions par avance de votre intérêt !