Mazunte

État : Oaxaca
Pays : Mexique
Population : 750 hab.
Durée du séjour : 8 j.

Vagabondages-Mazunte-7

Les villes de Oaxaca et Mazunte sont situées dans le même Etat, séparées de quelques deux cent soixante petits kilomètres, mais il faut franchir des montagnes pour les relier. Ce qui explique la nuit de huit heures de bus (délabré) que nous avons passées dans une humidité moite de pluie et de respiration, coincés entre des Mexicains plutôt bien portants et ballottés dans les innombrables virages sur des sièges bringuebalants.

Finalement arrivés très tôt à Mazunte, nous espérions secrètement en profiter pour piquer une tête avant même de se mettre en quête d’un hostal, mais c’était sans compter avec les vagues, des géantes de cinq mètres qui interdisaient toute baignade. Nous nous sommes donc contentés d’admirer ces murailles mouvantes et liquides, activité qui nous a largement occupés durant notre séjour. Tant de puissance et de majesté obnubilent et remettent en question notre statut d’humains tout puissants. Nous ne pouvons pas grand-chose face à leur force, comme les cabanes et les restaurants, construits trop près des rives et ravagés par les eaux et le sable, nous l’ont tristement rappelé.C’est seulement au bout de trois jours et avec des vagues revenues à une hauteur normale de deux mètres au maximum que la méditerranéenne que je suis a osé braver la houle, trouvant un peu de fraîcheur dans les 28 degrés de l’océan pour contrer les 35 degrés à l’ombre (et 29 la nuit) qui nous ont accompagnés toute la semaine. Quiconque me connaît un peu sait mon amour de la chaleur, et peut donc imaginer mon désarroi de devoir confesser que j’ai eu trop chaud. Ce fut une double défaite pour moi, car outre le fait que cette température écrasante nous a empêchés de visiter tout ce que l’on aurait aimé (d’où les longues heures à admirer les vagues), la blessure psychologique est cuisante de devoir avouer que j’aurais désiré quelques degrés de moins.

Mais heureusement tout ne se résume pas aux vagues et à la chaleur, et d’ailleurs cette dernière permettait largement de justifier les cocktails glacés aux fruits frais que nous pouvions ainsi nous octroyer sans remords. Nous avons par exemple pu nager avec une tortue et apercevoir des dauphins pêcher et nager lors d’une excursion en bateau, ou encore admirer la côte depuis l’océan : tons bruns de la forêt racornie par des mois de sécheresse, vert vif des palmiers (uniques arbres à porter encore leur parure), fauve des cabanes de bois aux toits de palme se fondant parfaitement dans le paysage ou béton coloré des quelques hôtels plus modernes de Zipolite, blanc et noir du sable des plages à perte de vue.

Nous passions les heures les plus chaudes dans les vagues ou allongés à rêvasser dans un hamac avec vue imprenable sur la mer depuis notre hostal, bercés par les répétitions de trois musiciens qui montaient quelques morceaux autant pour le plaisir qu’en vue de donner une représentation un soir dans un bar. Les talents du guitariste et du percussionniste bongo ne se discutaient pas, mais en toute confidence on aurait aimé que la chanteuse-flûtiste fut un peu moins scolaire ! Au final, ce trio israélo-mexicain nous a permis de nous familiariser avec quelques standards de l’Amérique Latine mais surtout de nous rappeler que la musique transcende les frontières et lie les gens en quelques mesures à peine. Le partage de la nourriture aussi peut jouer ce rôle : fêter shabbat avec cinq ou six nationalités et autant de spécialités culinaires autour de la table, en présence de juifs, de chrétiens et d’athées qui partagent spontanément le pain et le vin sans tomber dans le travers des débats oiseux, offre aussi une belle leçon d’humanité.

Château de sable

Stitched Panorama

Plage du Rinconcito

Vagabondages-Mazunte-6

Zipolite vue depuis un bateau

Vagabondages-Mazunte-8

Vagues au coucher de soleil

Vagabondages-Mazunte-9

Et encore des vagues

Vagabondages-Mazunte-4

Dauphins !!!

Vagabondages-Mazunte-3

Quizz : qui a plus de 40 ans sur cette photo ?

Vagabondages-Mazunte-5

Bienvenue à bord

Vagabondages-Mazunte-2

Instants de convivialité pour shabbat

Vagabondages-Mazunte-1

Le trio musical dans ses œuvres

Un commentaire sur “Mazunte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>