Le Pérou avec les Maryves – Partie 2

Régions : Ica, Arequipa
Pays : Pérou
Durée du séjour :  16 j.

Vagabondages-Les Maryves - Part. 2-26

Ambiance Inca pour cette grosse semaine passée entre Cuzco, la Machu Picchu et la Vallée Sacrée. Du site archéologique impressionnant et bien restauré, de la pierre artistement taillée en veux-tu en voilà, le tout perché dans les hauteurs andines au cœur de paysages spectaculaires.

Première confrontation avec la civilisation mondialement célèbre à Cuzco, qui mêle architecture coloniale et héritage inca pour le plus grand bonheur des touristes qui y sont légion. De ce fait, l’offre en auberges y est d’excellente qualité, et nous avons eu la chance de tomber sur ce qui devait être le meilleur hostal de la ville en rapport qualité-prix-sympathie. Des chambres spacieuses et lumineuses nanties de salles de bains fonctionnelles  et de lits confortables agrémentés de couettes en plumes ; une cour intérieure pensée pour se délasser, avec de multiples fuschias et plantes à fleurs qui attirent les colibris, et un billard pas droit pour s’engrainer toute la soirée.

A Aguas Calientes, village ne vivant que par le tourisme généré par le Machu Picchu tout proche, les prix étaient nettement plus élevés mais la compagnie tout aussi agréable, ce qui nous a conduits à tester et approuver un nombre non négligeable des restaurants de la ville. Avant la visite du site, il fallait se donner du cœur à l’ouvrage, et après, il fallait fêter ça ! Nul besoin je pense de présenter le lieu le plus touristique du Pérou, source inépuisable de deniers pour le gouvernement car tout est payant et très cher. Au matin, le Machu Picchu était nimbé d’une auréole de mystère renforcée par la pluie et le brouillard, qui nous cachaient et découvraient alternativement de larges pans de ruines et de montagne. Le soleil revenu après midi nous a offert l’opportunité d’une visite plus complète et de nous amuser avec les lamas et les viscaches qui peuplent les ruines.

A Ollantaytambo et Pisac, pour les sites que nous avions décidé de visiter dans la Vallée Sacrée, les vestiges incas sont moins spectaculaires, mais beaucoup plus tranquilles et nettement moins onéreux. Ils s’insèrent dans des paysages fort différents mais tout autant esthétiques. Quel que soit le lieu, on s’émerveille sur la capacité des Incas à tailler des pierres parfaitement, créant jusqu’à 12 voire 32 angles pour une seule face, à les empiler sans jointure aucune, à aligner leur construction avec les astres bien avant l’invention du GPS, à aplanir leurs terres escarpées en terrasses parfaites, ou encore à capter et à redistribuer ingénieusement l’eau des pluies ou des cours d’eau.

Après ces étapes et un ultime restaurant d’anthologie à Cuzco, il était temps pour nous de retrouver notre solitude et  de laisser partir nos amis pour un dernier séjour dans la jungle amazonienne. Sans regrets, même si on les aurait bien gardés avec nous jusqu’à la fin du voyage, et avec bon nombre d’excellents souvenirs à chérir.

 

2 commentaires sur “Le Pérou avec les Maryves – Partie 2

  1. Ca me fait plaisir de voir ces belles photos de temples en altitude. Je m’intéressais à ces cultures jadis, époque Quetzal …
    Des hauts lieux !

    • D’ailleurs, il faut pas que l’on oublie de publier les photos d’autres cités incas et mayas que l’on a visité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>